Le documentaire de Marie-Pierre Jaury, réalisé en 2009, « L’enfance sous contrôle », commence de façon effrayante.

Un chercheur canadien, Richard E. Tremblay, fait part de sa certitude dont je me suis aussitôt demandé si elle n’était pas délirante. Il pense que dès le tout premier âge de la vie, un enfant agité deviendra délinquant aussi sûrement que le tabac donne le cancer ! Puis, le journaliste nous explique que des équipes médicales de neuroradiologie et de pédopsychiatrie se sont déjà donné la mission de dépister ces enfants en France, à Lyon (équipe INSERM du Pr O. Revol). Si possible, dès l’âge de trois ans !!!control-toys-lovely-strait-jacket

Et l’on voit aussitôt le naturalisme pseudo-génétique dont ces démarches relèvent. Et surtout, leurs conséquences politiques en terme de contrôle de la population, cloisonnement des classes sociales, maintien de l’ordre et imposition de normes provenant de castes sociales pour le cas, prétendues « dominantes »….

En effet, une fois ces enfants dépistés, que ferons-nous ?

Allons-nous les placer en détention préventive ?

Heureusement, vient la critique de Roland Gori : « si on prend les critères (de diagnostic des troubles des conduites), ils font semblant d’être médicaux mais, ils ne le sont pas. Ce sont des critères d’ordre moral et d’ordre politique ». Et celle de J. C. Ameisen qui souligne une supercherie médicale, en remarquant que le seul symptôme d’une telle maladie serait la menace sociale qu’elle représenterait.

Et que répondent les enfants de ce reportage ?

Le premier, celui qui a affaire au Dr Revol, le lui dit tout net : « je ne veux pas ! »

Un autre, à qui un enseignant explique le test d’auto-évaluation « Dominique », fait franchement la gueule ! Voyez sa tête genre, je ne comprend rien à ton charabia !!! (minute 31 du reportage)

Et bien cela m’a fait du bien de constater que les enfants interrogés ne se laissent pas mener en bateau par de telles histoires de neurobiologistes !

______________________________

« L’enfance sous contrôle », le documentaire réalisé par Marie-Pierre Jaury en 2009, est visible sur Arte 7+ en cliquant sur ce lien

A consulter aussi, un article de J. C. Ameisen paru dans Le monde, le 23 juin 2006, « L’expertise médicale, otage de l’obsession médicale », lisible en cliquant sur ce lien, et aussi, la lettre ouverte du Pr R. Gori à messieurs les sénateurs Jack Ralite et J. P. Sueur, le lundi 10 octobre 2005, que l’on peut lire en cliquant sur ce lien.