Questions de M. Magnaudeix autour d’un suicide à La Poste

Mathieu Magnaudeix a mené l’enquête à La Poste après une série de suicide jusqu’à il y a encore très peu de temps… C’est un document important qui retrace un historique détaillé de la crise en cours.

En voici juste le premier paragraphe :  » Un suicide garde toujours une part de mystère. Mais Robert Palpant aurait-il mis fin à ses jours à cause de son travail? Depuis lundi, date à laquelle ce suicide a été révélé par Europe-1, La Poste et la famille de ce postier de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), un homme de 55 ans marié et père de deux enfants, avancent deux versions différentes pour expliquer le geste de ce caissier, qui s’est jeté sous un TGV samedi dernier. Ses funérailles ont lieu ce jeudi à Marignane.

La CGT des Bouches-du-Rhône relie clairement ce suicide aux conditions de travail et dénonce un mal-être grandissant dans l’entreprise, pointé en mai dernier de façon solennelle par des médecins du travail dans une lettre au président Jean-Paul Bailly. »

Pour lire la suite de l’article de M. Magnaudeix, cliquer ici sur ce lien

Un article de 2008 du blog sur le sujet : http://psychanalysesuicide.free.fr/?p=242

Une réponse sur “Questions de M. Magnaudeix autour d’un suicide à La Poste”

  1. Le suicide d’un collègue postier provoque chez moi indignation et colère.
    Je sais ce qu’il a dû endurer pour en arriver à cette tragédie.
    Je subis également depuis 1 an ces pressions et ce harcelement moral qui poussent à la dépression et au desespoir.
    Les responsables de La Poste ont le savoir faire pour faire craquer les Postiers lorsqu’ils sont devenu indésirables.
    Peu être par manque de courage, j’ai choisi la voie juridique en déposant une plainte au tribunal Administratif en espérant que cela servira pour d’autres.
    Je suis de tout coeur avec la famille et ses collègue dans ce drame qui nous touche.
    JACQUES GALLOT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.