Le suicide de quelques médecins traduit-il la mort de l’ensemble du système de santé français ?

Le Dr Delépine évoque les suicides de certains médecins : le « patron de la pneumologie à Nevers » et le Dr Gressé, médecin du travail. Ces suicides sont interprétés en rapport avec la restructuration en cours de l’hôpital. Et de suggérer le « massacre programmé du système de santé » français !

Mais, la prise de position du Dr Delépine donne l’impression d’un mélange hardi de préoccupations professionnelles et des soucis d’organisation institutionnelle hospitalière. L’auteure parvient-elle à éviter l’amalgame et l’erreur ? Ne s’agit-il pas de l’instrumentalisation du suicide de quelques malheureux ?ELLEN POMPEO, SARAH DREW

Toujours est-il que le mouvement de restructuration de l’hôpital public est remis en cause. Plus précisément, la méthode employée d’un management qui serait le même que pour Renault et France Telecom. « La même agence de consulting chargée de restructurer FranceTélécom et EDF avec les conséquences que tout le monde connaît… s’occupe depuis les dernières années de restructurer la santé publique ».

Faut-il rappeler que la méthode en question est cognitivo-comportementale, promue par le Pr Légeron sous l’emblème des RPS (Risques Psycho-Sociaux) ? Lire cette synthèse sur le sujet.

Encore plus largement, le Dr Delépine attaque le principe d’une gestion de l’hôpital au rendement.

L’USAP SGT pose la question, en décembre 2012 : « Ne faut-il pas reconsidérer, comme ce fut fait finalement à France Télécom, le management choisi dans les hôpitaux et la politique de santé actuelle ? (…) L’hôpital est devenu une usine de production de soins avec une gestion managériale d’entreprise à la clé. Nous n’avons plus un (e) ministre de la santé mais un (e) ministre à l’économie de la santé !  »

______________________________

Suicide des médecins : silence médiatique sur un massacre programmé du système de santé

par Nicole Delépine, Atlantico, le 12 08 2013

Alors que le système hospitalier français, et plus largement le système de la santé, connaît une réforme profonde, le nombre de suicides parmi les professionnels du secteur médical est en pleine explosion. La faute à un harcèlement bureaucratique et à un management d’entreprise qui a déjà fait des ravages, notamment chez France Télécom.

Médecins libéraux et du service public, aide-soignants…toute la profession connaît une recrudescence du nombre de suicides. Médecins libéraux et du service public, aide-soignants…toute la profession connaît une recrudescence du nombre de suicides. Le harcèlement quotidien des personnels de santé Alertes répétées et à chaque fois silence ! Et le harcèlement des autorités contre le monde médical continue avec chaque jour son flot de mesures vexatoires, diffamatoires et dégradantes pour désespérer un peu plus l’ensemble de la profession. Une visite quotidienne du site Les médecins ne sont pas des pigeons vous convaincra

Lire la suite de l’article en cliquant sur ce lien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.