La vie meurtrière, Félix Vallotton

Félix Vallotton a écrit le roman de Jacques Verdier, « La vie meurtrière ». Le héro finit par mettre fin à ses jours. Sans omettre une confidence: dans son enfance, il était celui qui aurait poussé son camarade dans la rivière.

Or, ce thème de la noyade fait partie des scènes que le peintre a figuré à plusieurs reprises….Celui de la baignade aussi…. Vallotton était connu comme celui qui avait fondu en larmes devant Le bain turc d’Ingres….

Nasio : « les femmes nues qu’il peint, sont toutes maternelles ! ». L’émission de radio sur France culture, « l’inconscient de Valloton », avec Desbiolles et Nasio, est audible en cliquant sur ce lien. 

Le documentaire « Félix Vallotton, la vie à distance » diffusé sur Arte + est visible en cliquant sur ce lien.

Exposition « Le feu sous la glace » au grand palais

Bibliographie

  1. Nys-Mazure C., Le Soleil ni la mort, Invenit, collection Exphrasis, octobre 2013
  2. Delarue F., Félix Valloton, les paysages de l’émotion, Beaux livres, 2013
  3. Nasio J. D., L’inconscient de Valloton, l’album de l’exposition, Paris, grand palais, galeries nationales, octobre 2013-janvier 2014
  4. Vallotton sur Wikimédia
  5. Présentation sur Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire