Le suicide de Didon

Après son départ en mer d’Enée, Didon brûle ses vêtements et se brûle :

« Vêtements (d’Ilion, Athène) chers à mon cœur, tant que les destins et les dieux le permirent, recevez mon âme et délivrez-moi de mes tourments, j’ai fini de vivre et la course que le destin m’a accordée, je l’ai accomplie….»

« J’ai bâti une ville magnifique, j’ai vu mes remparts, j’ai vengé mon mari et puni mon frère meurtrier »… Continuer la lecture de « Le suicide de Didon »