Ambitions pour l’enfant / L’ambition des enfants

19ème colloque de l’ALEPH et du CP-ALEPH

Samedi 24 mars 2018

SKEMA, amphi A

« L’ambition emprunte sa force au désir de l’autre, fantasmatique ou réel, sans s’y réduire. Son intérêt réside dans l’orientation décisive qu’elle donne à la vie du sujet, qu’il s’agisse de son ambition ou, s’il est encore trop jeune ou timide, de celle de ses parents, professeurs ou camarades. Les buts de l’ambition sont multiples : médiocres, nocifs, criminels ou innovants, géniaux ou inouïs… »

Pour lire la suite de l’argument: https://www.aleph-savoirs-et-clinique.org/fr/19eme-colloque-de-l-aleph-et-du-cp-aleph-ambitions-pour-l-enfant-l-ambition-des-enfants-lille.html

Bulletin d’inscription : https://www.aleph-savoirs-et-clinique.org/index.php?option=com_phocadownload&view=category&id=41&Itemid=256&lang=fr

 

Ou se cacher ?

Quoi de neuf docteur… en matière d’autisme ?

ALEPH – Séminaire de lecture de textes sur l’autisme

Le mardi 16 janvier 2018 à 21 h 00

Au 17 place Leclerc à Lille (métro Cormontaigne, 5ème étage à gauche)

Il s’agit maintenant de mieux poser la question que soulève l’autisme et qui tourne autour des ses perceptions, du langage et de l’énonciation. 

Nous évoquerons les écrits de Josef Schovanec, dont le principal : « Je suis à l’est ». Ce texte est percutant, d’humour et d’intelligence, Schovanec Josef Schovanec apporte la preuve de « l’utilité des apprentissages personnels de l’enfant ». Continuer la lecture de « Ou se cacher ? »

c’que c’est beau !

https://un-gif-dans-ta-gueule.tumblr.com/post/178576318451/le-petit-lecteur-merci-%C3%A0-j%C3%A9rome

Vu chez : https://un-gif-dans-ta-gueule.tumblr.com/

 

Ambition : analogie de l’énurésie, un langage d’organe

Dans l’envers de la psychanalyse, Lacan souligne l’analogie existant entre l’ambition et l’énurésie. « Il n’est pas rien de rappeler l’analogie qu’on a faite de l’énurésie à l’ambition » (1).
Il n’est pas exclut que Lacan nous renvoie aux idées de supériorité de l’enfant dont Alfred Adler a affirmé l’importance dans son livre, L’enfant difficile.
Pour Adler, l’énurésie manifeste l’ambition de l’enfant, celle d’obtenir quelque chose de l’autre : Continuer la lecture de « Ambition : analogie de l’énurésie, un langage d’organe »

TDAH : sans preuve ? Alors, il n’y a pas de question !

Voilà ce que nous dit la « science » à laquelle Franck Ramus adhère : s’il n’y a pas d’étude sur telle ou telle question, il n’y a pas « d’évidence », de preuve. Et sans preuve, la question ne se pose pas, elle n’existe pas.

Franck Ramus est très amusant (1), il commence par nier les arguments de ses interlocuteurs (2) pour finir par affirmer ce que ses interlocuteurs dénonçaient…. Continuer la lecture de « TDAH : sans preuve ? Alors, il n’y a pas de question ! »

L’ABA est cher et il ne fait pas mieux que d’autres !

29 structures expérimentales d’accompagnement des enfants autistes par la méthode ABA ont crée il y a quelques années. La validité scientifique de ces institutions est contestée et critiquée. Si bien que leur évaluation est proposée dans le plan autisme 2008-2010. Une évaluation, portant sur 578 enfants a été publiée par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) en février 2015. La question est de savoir si « le surcoût du fonctionnement » de ces structures ABA expérimentale est justifié par de meilleurs résultats ? Continuer la lecture de « L’ABA est cher et il ne fait pas mieux que d’autres ! »

L’actualité des recherches sur l’autisme

L’Université de Rennes 2, présente son colloque sur l’actualité des recherches sur l’autisme.

L’affinity thérapy souligne l’importance de la psychogenèse dans l’autisme, comme l’explique Mme Myriam Perrin, responsable scientifique du colloque, maître de conférences en psychopathologie à Rennes 2 et responsable du GRA : « l’autisme est un fonctionnement spécifique de penser. Une façon singulière d’être au monde ». Continuer la lecture de « L’actualité des recherches sur l’autisme »

Le visage impassible

 

Les êtres humains ont besoin de la présence et de l’attention d’un autre être humain pour grandir, apprendre et vivre. C’est ce que montre l’expérience du « visage impassible », still face, de Edward Tronick à Boston, 2012.

Dans cette expérience, nous voyons un bébé très vivant qui explore ce qui l’entoure, sous le regard bienveillant de sa mère. Puis, sa mère se tourne et prend un visage figé, inexpressif. Le bébé est alors de plus en plus angoissé. Continuer la lecture de « Le visage impassible »

L’idéologie….. Zizek

Pour Zizek, l’idéologie, c’est promettre de vous vendre du rien. Les choses ne sont pas seulement des choses. Ce sont des choses plus autre chose que l’on vous vendra….. C’est la différence de prix entre un café sans Starbucks et un café avec Starbucks (cf. « le café crème et le café sans crème », dans S. Zizek, Moins que rien, Fayard, 2015, p. 702)

Un plus l'objet a selon Zizek

Mais, il ne s’agit que de l’un des aspects de la question, celui de la plus-value posée par K. Marx.

S. Zizek prolonge ce questionnement et le renouvèle à partir d’une blague.

Dans un café, un client demande un café sans crème. Le serveur lui répond que, n’ayant pas de crème, il ne peut donc pas lui proposer de café sans crème. Mais, s’il le souhaite, il a du lait et peut donc lui servir un café sans lait !

Le développement de Zizek est tout particulièrement utile pour aborder et élaborer une nouvelle politique de la contradiction et cerner celle de la psychanalyse. Zizek évoque cette blague chez Laure Adler dans son émission radiophonique de France inter. Cliquer sur ce lien pour l’écouter : http://www.franceculture.fr/emissions/hors-champs/slavoj-zizek-de-jacques-lacan-occupy-wall-street#

Qu’y a-t-il dans ces bagages ?

Le film « Démolition » de Jean-Marc Vallée avec Jake Gyllenhaal, Naomi Watts et Chris Cooper, illustre les propos d’Alcibiade dans Le banquet de Platon. Voir ce qu’il y a dans les bagages est un projet platonicien. Et cela passe par une démolition. Il faut casser le pot (le silène) pour y trouver l’agalma qui s’y loge. images.duckduckgo.com Continuer la lecture de « Qu’y a-t-il dans ces bagages ? »