Dans le numéro 836 de Lacan quotidien, Jean Claude Maleval nous le rappelle : il s’agit de s’interroger sur la nocivité de la méthode ABA dans le traitement de l’autisme.

Nous pouvons lire son article à cette adresse: https://frama.link/bP-SHxxu

La récente étude de Kupferstein montre qu’une partie non négligeable des autistes qui ont été exposé dans leur enfance à un traitement par l’ABA, présentent un syndrome de stress post-traumatique à l’âge adulte. Plus ils ont été exposé à l’ABA, plus leurs symptômes sont graves.

Nous pouvons nous procurer cette étude sur ce site : https://frama.link/SxF1tcCB

L’argumentaire de Jean Claude Maleval est documenté. Il montre les travers du prosélytisme ABA : leurs « exigences méthodologiques (…) sont sévères concernant les études critiques de la méthode ABA ; tandis qu’elles s’avèrent beaucoup plus laxistes quand ils cherchent à établir la scientificité de leur approche ! ».

Ce sont des choses dont nous avions déjà une petite idée mais, elles vont mieux en les disant !