Skip to Content

Tag Archives: évaluation

L’évaluation du salarié est interdite par le juge

L’évaluation au travail est diffuse et tout azimut. Cette évaluation est pathogène en elle-même. Et c’est ce que montre Rachel Saada, avocate au barreau de Paris. Celle-ci défend les salariés victimes de leur travail. Dans une conférence prononcée le 09 09 2013, Saada fait le point sur la question des recours possibles des salariés. Au cours de cet exposé, elle fait un commentaire important à propos de l’évaluation au travail. Read more »

Enro sur Grey’s anatomy et la recherche médicale

Il est très utile de lire Enro sur l’EBM (Evidence Based Medecine, une branche de la recherche médicale qui s’appuie sur les statistiques) vue par Grey’s anatomy, la série TV portant sur le milieu des chirurgiens :

« Le téléspectateur réalise alors en creux que l’exercice de la médecine est autant un art qu’une science ou une technique, autant une activité contingente et subjective que l’application stricte de méthodes dont l’eDr_Dixonfficacité a été rigoureusement démontrée. Cela semble évident ? Et pourtant ! Pendant que la communauté médicale s’écharpe autour de l‘evidence-based medicine (EBM) anglo-saxonne, c’est-à-dire la médecine basée sur les preuves, le patient est ravalé au rang d’une unité statistique plutôt que d’un individu singulier. Pour les partisans de l’EBM, la statistique des essais cliniques randomisés et des méta-analyses fait force de loi et peut importe la cohorte minoritaire, seule compte le résultat de la cohorte majoritaire. Les cas isolés ou allant à l’encontre du courant actuel sont redéfinis en anecdotes, en artefacts ou paradoxes ».

Lire l’article complet de Enro

Bienvenue dans le désert de l’évaluation !

En ce mois de juin 2010, il parait très nettement que les réactions au livre de Michel Onfray se tarissent. Les auteurs ne semblent plus vouloir intervenir, à ce sujet pour le moins…

A mon avis, leur attention se porte (enfin) sur un objet pertinent. La promulgation du décret « relatif à l’usage du titre de psychothérapeute » paru au journal officiel le 20 mai 2010, en est la cause essentielle. Après-coup, les affabulations de Michel Onfray paraissent comme l’écran de fumée qui cache les véritables enjeux de la relation de la philosophie à la psychanalyse. Ceux du statut de la psychanalyse dans la pensée.

Cette fumée dissipée, c’est : « bienvenue dans le désert du réel » ! Read more »