Skip to Content

Tag Archives: médecine

Enro sur Grey’s anatomy et la recherche médicale

Il est très utile de lire Enro sur l’EBM (Evidence Based Medecine, une branche de la recherche médicale qui s’appuie sur les statistiques) vue par Grey’s anatomy, la série TV portant sur le milieu des chirurgiens :

« Le téléspectateur réalise alors en creux que l’exercice de la médecine est autant un art qu’une science ou une technique, autant une activité contingente et subjective que l’application stricte de méthodes dont l’eDr_Dixonfficacité a été rigoureusement démontrée. Cela semble évident ? Et pourtant ! Pendant que la communauté médicale s’écharpe autour de l‘evidence-based medicine (EBM) anglo-saxonne, c’est-à-dire la médecine basée sur les preuves, le patient est ravalé au rang d’une unité statistique plutôt que d’un individu singulier. Pour les partisans de l’EBM, la statistique des essais cliniques randomisés et des méta-analyses fait force de loi et peut importe la cohorte minoritaire, seule compte le résultat de la cohorte majoritaire. Les cas isolés ou allant à l’encontre du courant actuel sont redéfinis en anecdotes, en artefacts ou paradoxes ».

Lire l’article complet de Enro

Mobilisation des médecins américains contre la propagande du DSM

La mobilisation des médecins aux USA croit contre la propagande promue par le DSM.

Les critiques pleuvent drues sur le DSM, le manuel de diagnostic statistique de psychiatrie. Celui-ci apparaît idéologique, infondé, conservateur, normatif et autoritaire, aux médecins américains.
Quand il ne provoque pas la ségrégation des hommes !

Autant de critiques sont-elles raisonnables ?

C’est ce que Christopher Lane affirme depuis des années. En effet, comment ne pas rire des « innovations cliniques » du DSM, autant de concepts dignes de Tartuffe : la « dérégulation de la colère », « le désordre dysphorique prémenstruel » ou encore, le désormais fameux « désordre hypersexuel » !

Lane nous informe que le manuel est tellement scientifique qu’il vient de payer une société de marketing (GYMR) pour améliorer son image désastreuse dans l’opinion des médecins américains. Lane dénonce les mensonges « scientifiques » diffusés lors de la campagne de cette société.

Une pétition contre le DSM est lancée. A signer par tous ceux qui combattent cette propagande coûteuse.

Lane C. : « If you find the PR marketing of DSM-5 distasteful, even disturbing, given such widespread concern about the likely inclusion of “temper dysregulation,” “premenstrual dysphoric disorder” and (in the appendix to the manual) of “hypersexual disorder,” then you’ve just under two weeks to let the APA know. You can, for starters, sign the petition here: ipetitions.com », http://www.psychologytoday.com/blog/side-effects/201206/the-apa-s-pr-problem