L’un des souhaits fondamentaux des psychothérapies du bonheur est de vouloir conforter « l’estime de soi ». Si nous échouons dans tel ou tel domaine de notre vie, ce serait parce que nous ne nous en croyons pas capable. Cette idée nous est assénée à longueur de temps par les prosélytes de ces thérapies (la méditation pleine conscience surtout, et aussi les thérapies cognitivo-comportementales en partie). Read more »