Gérad Wacjman avait parlé de l’objet du siècle: avec Jochen Gerz, vient le « monument invisible », « 2146 pierres » (2146 pavés d’une allée sont extraits, gravés chacun au nom d’un cimetière juif disparu, puis remis en place face gravée vers le sol).

Cela permet d’affirmer une absence. La trace étant effacée. Peut-être que cette idée a guidé l’auteur du mémorial des deux tours ?
__________

Wacjman G., « L’objet du siècle« , Verdier, 1999