Skip to Content

Category: Enfants

Rosine Lefort, « Naissance de l’Autre »

Rosine Lefort a menné un travail clinique absolument fantastique dont elle a rendu compte en détail dans plusieurs de ses livres. C’est un travail tellement important, qu’il est à ce jour, révolutionnaire !

En ce sens que nous n’avons toujours pas pris la mesure des idées qu’elle avance et des conséquences de son point de vue, dans la pratique avec les enfants.

Tous les deux majeurs, inévitables, cruciaux !

Il est possible de télécharger une copie de l’ouvrage de Rosine Lefort, Naissance de l’Autre, Seuil, 1980, en cliquant sur le lien ci-dessous. C’est un fichier compressé au format .zip. Ce fichier est stocké sur une plateforme libre, « opensource », donc safe de toute publicité ou virus quelconque…

Bonne lecture !

Lien de téléchargement : https://frama.link/ffddW0Nr

 

Ou se cacher ?

Quoi de neuf docteur… en matière d’autisme ?

ALEPH – Séminaire de lecture de textes sur l’autisme

Le mardi 16 janvier 2018 à 21 h 00

Au 17 place Leclerc à Lille (métro Cormontaigne, 5ème étage à gauche)

Il s’agit maintenant de mieux poser la question que soulève l’autisme et qui tourne autour des ses perceptions, du langage et de l’énonciation. 

Nous évoquerons les écrits de Josef Schovanec, dont le principal : « Je suis à l’est ». Ce texte est percutant, d’humour et d’intelligence, Schovanec Josef Schovanec apporte la preuve de « l’utilité des apprentissages personnels de l’enfant ». Read more »

Ambition : analogie de l’énurésie, un langage d’organe

Dans l’envers de la psychanalyse, Lacan souligne l’analogie existant entre l’ambition et l’énurésie. « Il n’est pas rien de rappeler l’analogie qu’on a faite de l’énurésie à l’ambition » (1).
Il n’est pas exclut que Lacan nous renvoie aux idées de supériorité de l’enfant dont Alfred Adler a affirmé l’importance dans son livre, L’enfant difficile.
Pour Adler, l’énurésie manifeste l’ambition de l’enfant, celle d’obtenir quelque chose de l’autre : Read more »

TDAH : sans preuve ? Alors, il n’y a pas de question !

Voilà ce que nous dit la « science » à laquelle Franck Ramus adhère : s’il n’y a pas d’étude sur telle ou telle question, il n’y a pas « d’évidence », de preuve. Et sans preuve, la question ne se pose pas, elle n’existe pas.

Franck Ramus est très amusant (1), il commence par nier les arguments de ses interlocuteurs (2) pour finir par affirmer ce que ses interlocuteurs dénonçaient…. Read more »

L’ABA est cher et il ne fait pas mieux que d’autres !

29 structures expérimentales d’accompagnement des enfants autistes par la méthode ABA ont crée il y a quelques années. La validité scientifique de ces institutions est contestée et critiquée. Si bien que leur évaluation est proposée dans le plan autisme 2008-2010. Une évaluation, portant sur 578 enfants a été publiée par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) en février 2015. La question est de savoir si « le surcoût du fonctionnement » de ces structures ABA expérimentale est justifié par de meilleurs résultats ?

Read more »

L’actualité des recherches sur l’autisme

L’Université de Rennes 2, présente son colloque sur l’actualité des recherches sur l’autisme.

L’affinity thérapy souligne l’importance de la psychogenèse dans l’autisme, comme l’explique Mme Myriam Perrin, responsable scientifique du colloque, maître de conférences en psychopathologie à Rennes 2 et responsable du GRA : « l’autisme est un fonctionnement spécifique de penser. Une façon singulière d’être au monde ». Read more »

Préface de Sigmund Freud à « Jeunes en souffrance » de August Aichhorn

«  Le travail éducatif est une discipline sui generis, qui ne doit pas être confondue avec l’approche psychanalytique, ni remplacée par elle », Freud S.


Jeunes en souffrance

Psychanalyse et éducation spécialisée

Par August Aichhorn

Préface de Sigmund Freud

Traduit de l’allemand

par Marc Géraud

(Ouvrage disponible à cette adresse : http://psycha.ru/fr/aichhorn/1925/jeunes_souffrance.html)

Préambule à la première édition (1925)

Par Sigmund Freud

 

De toutes les applications de la psychanalyse, aucune n’a suscité autant d’intérêt, éveillé autant d’espoir et, par conséquent, attiré autant de collaborateurs compétents, que son application à la théorie et à la pratique de l’éducation des enfants. Read more »

Fantasmes et tueries…

Quel enfant, parmi ceux que nous recevons en consultation, n’a pas évoqué les attentats des frères Kouachi et de Coulibaly ?
D’une façon ou d’une autre, les enfants en parlent ou y pensent. Mais, certains de ces enfants nous en disent un peu plus. Read more »

« Deux mensonges d’enfant », par S. Freud (1913)

Le texte de S. Freud, figurant ci-dessous, est publié dans Névrose, psychose et perversion, Paris, PUF, 1988 (texte traduit par D. Berger et J. Laplanche)


« Il est naturel que les enfants mentent lorsque ce faisant ils imitent les mensonges des adultes. Mais un certain nombre de mensonges d’enfants bien élevés ont une signification particulière; ils devraient faire réfléchir les éducateurs au lieu de les exaspérer. Ils se produisent sous l’influence de motifs amoureux d’une force extrême et deviennent néfastes lorsqu’ils provoquent un malentendu entre l’enfant et la personne qu’il aime. Read more »

Le roman familial des névrosés par Sigmund Freud

(1909) [1]

Que l’individu au cours de sa croissance se détache de l’autorité de ses parents, c’est un des effets les plus nécessaires mais aussi les plus douloureux du développement. Il est tout à fait nécessaire que ce détachement s’accomplisse et l’on peut admettre que chaque être humain ayant évolué normalement l’a, dans une certaine mesure, réalisé. En vérité, le progrès de la société repose d’une façon générale sur cette opposition des deux générations. D’un autre côté, il est une classe de névrosés dont on peut reconnaître que l’état est conditionné par le fait qu’ils ont échoué dans cette tâche. Read more »