Skip to Content

Tag Archives: Gori

Contrôler les enfants

Le documentaire de Marie-Pierre Jaury, réalisé en 2009, « L’enfance sous contrôle », commence de façon effrayante.

Un chercheur canadien, Richard E. Tremblay, fait part de sa certitude dont je me suis aussitôt demandé si elle n’était pas délirante. Il pense que dès le tout premier âge de la vie, un enfant agité deviendra délinquant aussi sûrement que le tabac donne le cancer ! Puis, le journaliste nous explique que des équipes médicales de neuroradiologie et de pédopsychiatrie se sont déjà donné la mission de dépister ces enfants en France, à Lyon (équipe INSERM du Pr O. Revol). Si possible, dès l’âge de trois ans !!!control-toys-lovely-strait-jacket Read more »

"Pourquoi tant de haine ?"

La réponse de quelques uns aux affabulations mensongères de Michel Onfray

Pierre Delion, professeur de psychiatrie à Lille, Christian Godin, philosophe, Roland Gori, professeur de psychiatrie, Frédéric Lelièvre, philosophe, Guillaume Mazeau, historien, et Elisabeth Roudinesco, historienne, publient aujourd’hui une réponse à Michel Onfray et ses affabulations sur Freud.

« Nul ne peut tuer en abstentia, ni en effigie », c’est-à-dire que dans le débat des idées, vouloir tuer un cadavre comme celui de Freud est une absurdité. Cela fait de Michel Onfray une sorte de croque mort qui s’intéresse aux antiquités de l’histoire, du genre de la petite statuette d’un bureau de Vienne au début du siècle (et non pas la pensée en oeuvre dans un texte).

D’autant plus surprenante que l’auteur de cette entreprise est philosophe. Mais, de nombreux philosophes se sont déjà levés contre Onfray pour dénoncer les fautes de son raisonnement dans cette discipline. Par exemple Frédéric Bisson en septembre 2009, avant la sortie du livre de Onfray et qui dénonce le gouffre qui oppose la méthode d’Onfray de la généalogie de Nietzsche : cliquer sur ce lien

J’ai recensé l’essentiel des commentaires de la polémique sur le site OnfraymarteleFreud : cliquer sur ce lien

Il devient évident que le propos de Michel Onfray est révisionniste et mensonger.